Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

Le toilettage par pression

Vous ne pouvez pas voir ce qui se trouve dans votre peau,
mais vous pouvez le sentir
avec vos bouts de doigt et vos ongles.

Sentir ce qu'on a dans la peau

Nous partageons tous l'expérience de mettre notre main sur notre peau et d'y trouver une bosse, un trou ou une quelconque difformité.
Une recherche plus poussée révèle fréquemment des duretés dans la peau, sous la forme de masses sous la surface.
Quand vous toilettez votre peau avec des touches de pression, vous partez à la recherche de tels problèmes et vous en prenez soin sur-le-champ.

Écraser les structures
dans sa peau

Ces bosses et ces trous sont des structures rigides dans votre peau qui se sont développées avec le temps.
Ces déformations sont instables, délicates et aplatissables.
Vous pouvez les écraser avec vos ongles.
Pour ce faire, vous devez trouver;
• L'emplacement exact où appliquer la pression,
• Le meilleur angle pour votre doigt,
• Quelle pression mettre.
Quand votre ongle est précisément au centre d'un défaut de peau, une pression modérée écrasera ses fondations.

 

Pressure grooming strokes

Picorer votre peau

Le toilettage par pression, aussi appelé «toilettage profond», implique de mettre de la pression sur votre peau avec vos ongles.

Ongle qui presse la peau         

Dès que vous pressez votre ongle sur votre peau, vous formez une image mentale de ce qui se trouve sous la surface.
L'idée est de répéter ce geste à maintes reprises de façon à cartographier les monts et les vallées sous la surface de la peau.

Picorer sa peau pour en trouver le relief interne

Vous pouvez dresser la carte de l'intérieur de votre peau
en picorant une région avec des touches par pression

Vous découvrirez toutes sortes de formations cutanées bizarres; un mode de montagnes et de fosses profondes.

Attaquer les plus hauts sommets
et les cavités les plus profondes

Pour réussir à écraser ces structures cutanées, vous devez mettre de la pression au centre de leur charpente.
Ce point se situe généralement au faite des bosses et au fond des cavités dans votre peau.
À vos ongles et vos bouts de doigt super-sensibles, même de minuscules imperfections dans votre peau se présentent comme des montagnes et des vallées. Cela explique pourquoi j'utilise fréquemment des termes géologiques pour décrire des détails cutanés.

 

 

  Bosses, collines et montagnes  

Les bosses et les protubérances se localisent aisément, car votre ongle ne pénétrera pas votre peau comme il le fait ailleurs.
Il restera en surface.

Ongle à la recherche du sommet d'une bosse

Votre ongle ne s'enfoncera pas dans la chair
quand vous le placez au-dessus d'une bosse.
La peau est rigide et compacte.

Vous voulez localiser le sommet de ces formations; le point où elles sont les plus vulnérables.
La peau à cet endroit est la plus dure; vous êtes donc à la recherche de rigidité.
• Quand vous rencontrez une bosse, évaluez ses dimensions et sa forme pour en trouver le centre, généralement dans sa partie la plus haute.
• Placez-y votre ongle et pressez.
• Maintenez la pression pendant que vous ajustez votre angle.

Touche de pression sur une montagne cutanée

Trouvez le sommet d'une formation cutanée
et appliquez de la pression avec votre ongle
pendant plusieurs secondes.

Ces monticules ne sont pas solides.
Ils sont en fait composés de quatre sections.
Quand votre ongle est posté au bon endroit, vous sentirez votre peau s'entrouvrir au fur et à mesure que vous augmentez la pression.
Vous voulez écraser toute structure ou dureté que vous rencontrez.

 

 

  Trous, dépressions et vallées  

Juste à côté des régions montagneuses, vous découvrirez de longues vallées comportant des abysses profonds.
Pour vos ongles, ceux-ci se présentent sous forme de cavités; des trous dans votre peau.

Ongle qui cherche      Ongle qui a trouvé

On ne promène pas son ongle longtemps sur sa peau
avant de rencontrer un creux ou un trou.

• Vous voulez localiser précisément le centre de ces dépressions.
• Une fois que vous y êtes; augmentez la pression et maintenez-la pendant quelques secondes.

Ongle pénétrant un croisement de plis

Continuez votre recherche jusqu'à ce que
vous trouviez le point le plus profond.

Votre doigt pénétrera aisément votre peau alors que vous visez le fond de ces gorges.

Toilettage par pression d'une vallée profonde

Insérez votre doigt dans une crevasse cutanée
et appliquez de la pression pendant plusieurs secondes.

En vous attaquant au puits central, c'est tout le cratère que vous ouvrez.
Vous pouvez suivre le parcours de ces vallées, en appliquant des touches de pression en cours de route.
Portez une attention particulière aux trous les plus profonds; essayez de pousser votre ongle à travers leur plancher durci.

Quelle pression mettre?

Appliquez toute la force nécessaire sans vous faire de mal.
Je peux toiletter ma peau par pression pendant des heures pour ensuite sortir et rencontrer des gens.
Les marques laissées par vos ongles sont temporaires et elles devraient s'estomper rapidement.

Marques d'ongles  disparaissant en dix minutes

Les marques d'ongles devraient disparaitre en dix minutes.
Sinon, vous mettez trop de pression.

La peau de chaque partie de votre corps répondra différemment à votre toilettage.
Travaillez doucement les premières fois et vérifiez jusqu'où vous pouvez aller.
Si les marques d'ongles demeurent problématiques pour vous, n'en concluez pas pour autant que votre peau ne peut être toilettée; raffinez plutôt votre technique.

Quand vous découvrez de la douleur

La grande majorité de vos touches de toilettage par pression devraient s'exécuter sans douleur.
Cependant, vous trouverez ici et là des emplacements d'où jaillit la douleur quand vous pressez sur la peau.
Ne laissez pas ce mal vous arrêter de toiletter ces zones.
La douleur provient de formations cutanées qui ressemblent à des noeuds et votre toilettage les dérange.
Toute tension que vous enlevez de ces endroits maintenant vous soulagera de douleurs futures.
Vous remarquerez que votre peau réagit immédiatement en anesthésiant la région que vous toilettez.

Imager la déformation cutanée

L'imperfection de peau que vous essayez de toiletter possède une forme particulière qui lui est propre, ainsi qu'une grandeur, une dureté, une orientation, ...
Il est essentiel de se former une représentation mentale de l'objet qu'on essaie de dénouer.
Quand vous pressez votre ongle dessus et tout autour, vous pouvez obtenir beaucoup d'information à son sujet.

Image d'une déformation cutanée

Essayez de former une image mentale du défaut cutané
sur lequel vous travaillez.


Ces formations sont faites de peau drapée.
Vous pouvez percevoir leurs tensions et leurs noeuds internes et en déduire leur forme.
Votre acuité grandira avec le temps.

Écraser les structures

La logique qui soutient le toilettage par pression veut que les structures dans votre peau se soient développées avec le temps et qu'elles soient fragiles.
Une fois que votre ongle les a écrasées, elles ne s'en remettent pas complètement et peuvent être aplaties avec le temps.

Imperfection cutanée sous tension

Les défauts cutanés ne sont pas faits d'acier.
Ils ne peuvent résister à la pression de votre ongle.

Votre but est d'écraser chaque structure et d'aplanir la peau avec le temps.

Orienter son ongle

Ces duretés dans votre peau sont habituellement constituées de quatre sections étroitement jointes.
Cela crée un espace où ils se rencontrent, une sorte de cheminée.
Celle-ci s'enfonce dans la peau, mais elle n'est pas nécessairement droite.
• Tentez de repérer le fond du croisement que vous toilettez.
• Réorientez votre doigt et votre ongle de façon à ce que la pression que vous appliquez soit en ligne avec la cheminée.
• Visez le fond avec votre ongle.

Toiletter une structure diagonale

Orientez votre ongle

Si vous êtes placé précisément au centre d'un croisement, vous sentirez sa cheminée s'entrouvrir, alors que votre ongle le pénètre.

La saccade

The jerk

  À la fin d'une touche de toilettage, votre ongle est souvent coincé profondément dans votre peau.
Vous pourriez tout simplement retirer votre ongle ou vous pouvez donner un assaut final en tirant/tournant brusquement votre ongle hors du croisement de plis.
La saccade est donc une finale optionnelle et violente à votre touche par pression.
Vous y avez surtout recours quand votre ongle est bloqué au fond d'une faille.

 

Le toilettage par pression à quatre doigts

La plupart du temps, n'utilisez qu'un seul doigt pour vos touches de toilettage par pression parce que vous devez dévouer toute votre attention et votre agilité au travail que vous faites.
Toutefois, quand la tâche semble impossible à accomplir avec un seul doigt, vous pouvez grouper jusqu'à quatre doigts ensemble.

Touche par pression à quatre doigts

Touche de pression à quatre doigts

Cette position vous donne une prise puissante sur votre peau.
Utilisez-la sur de larges plis ou sur la douleur diffuse.
Les zones douloureuses suivent souvent de longues bandes musculaires.
Placez vos quatre doigts sur leur parcours et pressez vos ongles dans la peau endolorie.
Vous apaiserez ainsi la tension temporairement, mais en répétant ce geste, vous éliminerez le problème à la longue.

De plus en plus de pression

Au lieu d'employer la force de vos doigts, vous pouvez mettre celle de tout votre bras à contribution pour enfoncer vos ongles dans la chair.
À certains endroits, vous pouvez même placer votre pouce de l'autre côté d'un membre, pour vous agripper.

Utilisation inégale des doigts

Vous voulez normalement mettre une pression égale sur chaque doigt, mais parce que votre peau est si irrégulière, certains ongles ont toujours tendance à accomplir plus de travail.
Puisque votre majeur est plus long, il joue parfois un rôle de meneur qui brouille la distinction entre le toilettage à un et à quatre doigts.
On pourrait bien souvent aussi parler de toilettage à deux ou à trois doigts.
Vous pouvez accroître l'efficacité de vos touches si vous pratiquez un contrôle individuel sur l'action de chaque doigt.
Certains doigts s'enfoncent profondément, pendant que d'autres ouvrent le pli davantage.

 

 

Le toilettage par pression à deux mains

Touches de pression à un et quatre doigts
exécutées à deux mains

Ces techniques vous procurent un maximum de performance.
Elles sont très puissantes et efficaces, mais vous pouvez vous blesser si vous y mettez trop de force.
Utilisez-les seulement après avoir exploré la zone avec des touches de toilettage par pression à un doigt.

 

Touches de pression  à un doigt 
effectuées avec les deux mains

Cette touche nécessite l'utilisation d'un doigt de chaque main pour toiletter un seul emplacement sur votre peau.

Toilettage par pression à un doigt effectuées avec les deux mains

La pression des deux mains est appliquée à un seul endroit

Vous pouvez exécuter cette touche de deux manières;
• En alternant les mains; chaque main prend son tour pour s'attaquer au problème,
• En synchronisant les mains; vous verrouillez les mouvements de vos deux mains. Vous pouvez alors appliquer des touches, courtes ou longues, avec toute la force de vos deux bras.

 

Touches de pression  à quatre doigts 
effectuées avec les deux mains

Quand vous devez employer toute votre force pour atteindre un secteur problématique ou douloureux profond, ces touches vous procurent plus de pression que toutes autres.

Touche de pression à quatre doigts effectuée avec les deux mains

Cet alignement de huit doigts est très efficace

Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devriez synchroniser vos touches sur les deux mains.
• Commencez avec des touches courtes d'environ une seconde jusqu'à ce que vous rencontriez une imperfection cutanée; puis allongez-les.
• À bien des endroits sur votre corps, vous pouvez vous servir de vos pouces (et même des paumes de vos mains) pour vous agripper au membre que vous toilettez.

 

Le toilettage par pression sans ongle

Se toiletter sans se servir de ses ongles

Les touches de doigt utilisent le plat ou le côté du doigt pour accomplir les tâches de toilettage.
L'ongle n'est plus impliqué.
Il suffit d'appliquer de la pression sur la peau avec le coussin du bout de doigt.
Votre doigt agit comme un fer à repasser le ferait sur des vêtements.
Le plat de votre doigt couvre une plus grande superficie que ne le fait votre ongle.

Touche de pression du doigt

Appliquez de la pression.
Déplacez-vous un peu.
Réappliquez de la pression.

La peau peut se déplier même si très peu de pression est appliquée sur elle.
La pression peut être accomplie avec toutes les parties du doigt et être jumelée à des touches d'ongle.
Les touches de doigt sont particulièrement efficaces sous l'eau ou quand votre peau est mouillée.

 

Left arrow   Suite Right arrow